jeudi 16 octobre 2014

Féministe et musulmane, deal with it bro!!!

"We teach girls to shrink themselves, to make themselves smaller. We say to girls, 'You can have ambition, but not too much. You should aim to be successful, but not too successful. Otherwise you will threaten the man.' Because I am female, I am expected to aspire to marriage. I am expected to make my life choices always keeping in mind that marriage is the most important. Now marriage can be a source of joy and love and mutual support. But why do we teach girls to aspire to marriage and we don’t teach boys the same? We raise girls to see each other as competitors – not for jobs or for accomplishments, which I think can be a good thing, but for the attention of men. We teach girls that they cannot be sexual beings in the way that boys are. Feminist: the person who believes in the social, political and economic equality of the sexes."
"Nous apprenons aux filles à se rabaisser, à se faire plus petites. Nous disons aux jeunes filles : 'Vous pouvez avoir de l'ambition , mais pas trop . Vous devriez avoir du succès, mais pas trop de succès. Sinon, vous menacerez l'homme.' Parce que je suis une femme , on attend de moi que j'aspire au mariage. On attend de moi que je fasse mes choix de vie en gardant toujours à l'esprit que le mariage est le plus important. Le mariage peut être une source de joie et d'amour et de soutien mutuel . Mais pourquoi apprenons-nous aux filles à aspirer au mariage et ne faisons pas de même avec les garçons? Nous élevons les filles pour qu'elles se considérent comme des concurrentes - pas pour les emplois ou pour un but dans la vie, ce qui, je pense, peut être une bonne chose, mais pour l'attention des hommes. Nous enseignons aux filles qu'elles ne peuvent pas être des êtres sexuels comme sont les garçons. Féministe : la personne qui croit en l'égalité sociale, politique et économique entre les sexes"
Ce passage est tiré d'une conférence TED donnée par l'écrivaine nigériane Chimamanda N'Gozi Adichie et repris dans la chanson Flawless de Beyoncé. Je vous mets le lien de cette conférence et je vous laisse regarder (pour les non anglophones, il y a des sous-titres)
==> https://www.youtube.com/watch?v=hg3umXU_qWc

Comme Chimamanda, je suis féministe. Je suis féministe parce que l'égalité hommes-femmes n'est pas totale. Je suis féministe parce qu'en 2014 les femmes sont moins payées que les hommes à compétences et diplômes égaux. Je suis féministe parce qu'il y a encore trop de violences faites aux femmes. En fait, la situation des femmes est le pourquoi du féminisme. ça c'est la base. et voilà pourquoi je suis féministe et non égalitariste.

Puis j'ai découvert l'intersectionnalité: c'est un concept créé par l'universitaire féministe américaine Kimberlé Crenshaw. C'est un outil d'études des différentes oppressions: elles ne s'additionnent pas, elles se croisent. Une femme blanche ne vivra pas le sexisme comme le vivra une femme noire. Un homme gay ne subira pas exactement le même type d'oppression qu'une femme lesbienne. Un homme trans vivra une oppression différente de celle d'une femme trans. Intersection des différentes oppressions. C'est comme ça que je suis devenue une féministe intersectionnelle et anti-oppressions.

à côté de ça je suis musulmane. Et c'est là que certains vont faire les grands yeux: musulmane et féministe? IMPOSSIBLE et INCOMPATIBLE!! On m'a déjà reproché d'être une fausse féministe ou une fausse musulmane (oui il parait que c'est incompatible). On m'a demandé comment je pouvais être pro-homo ou pro-trans alors que je suis musulmane. Je suis anti-oppression, donc anti-homophobie et anti-transphobie. On peut parfaitement vivre sa foi et être contre les discriminations quel qu’elles soient non? J'suis pour le droit à l'avortement, je suis pro-voile, je suis pour quel le mariage soit ouvert à tous, quelque soit l'orientation sexuelle. ça ne fait pas de moi une mauvaise musulmane.

à tous ceux qui pensent que c'est impossible d'être musulmane et féministe, je les invite à lire cet article ==> Musulmane et Féministe.
Je les invite aussi à s'intéresser à la religion musulmane, qui n'est pas la plus sexiste quand on est attentif. C'est pas la religion qui est sexiste, c'est le patriarcat établi qui l'est. Ce sont les hommes qui se servent de la religion pour dominer les femmes, alors que dans l'islam il n'en est rien. Et puisqu'on parle de domination et de sexisme, quelqu'un peut m'expliquer pourquoi dans un pays bien laïque le sexisme est encore bien présent?

Je suis musulmane et féministe, deal with it bro!


vendredi 10 octobre 2014

La bonne femme noire?

Mise à jour du 22 octobre:
Aujourd'hui est sorti le film Bande de Filles de Céline Sciamma. Particularité de ce film? Les actrices principales du film sont de jeunes filles noires de banlieue. Enième film cliché sur la banlieue? Je peux comprendre les réticences des Noirs à aller voir ce film. Mais de là à fustiger les actrices en disant qu'elles s'expriment mal et qu'elles font donc honte à la communauté noire... La politique de respectabilité, toujours dans l'ombre...

Article initialement le 10 octobre 2014:
Je me lève le matin, et premier réflexe, je vais sur Twitter. Oui je vais sur Twitter comme d'autres vont sur Facebook ou d'autres sur leur boite mail. Et quelle n'a pas été ma surprise quand je suis tombe sur ça! et par respect pour ce gentil monsieur qui nous explique pourquoi la vie, je vais masquer son identité (pas envie que ça parte en shitstorm)

Faut lire de bas en haut pour les tweets
En résumé, ce cher monsieur nous explique:
- que l'homme noir ne stigmatise pas la femme noire, il n'a jamais vu d'homme noir dire que les cheveux crépus c'est moche.
- que la femme noire est frustrée à cause de ses cheveux, et qu'elles se maquillent comme des blanches
- que la femme noire veut ressembler à une femme plus claire de peau, et qu'elle pleure quand l'homme noir va vers la femme plus claire de peau
- que personne n'aime les "niafous" de Châtelet qui font trop de bruits et qui puent
- que les meilleures femmes noires sont intelligentes et décomplexées. 

y a comme une odeur bizarre, une odeur assez dégueulasse, ça sent un peu le misogynoir! C'est un nom space je le conçois parfaitement, mais ne vous en faites pas, je vais l'expliquer!

Qu'est ce que le misogynoir? Déjà c'est la contraction entre "Misogyny" et "Noir". Ce terme a été inventé par une féministe noire et queer, Moya Bailey. C'est le sexisme spécifique aux femmes noires: elles subissent le sexisme comme toute femme, et le racisme comme toute personne racisée (ici noire). Un combo sexime x racisme (les oppressions ne s'ajoutent pas, elles se croisent). Je ne vais pas m'attarder là dessus, allons droit au but.

C'est un peu ce qu'il fait avec ces tweets. Je ne trouve pas que ce soit spécifiquement du misogynoir, mais le passage sur les filles "bruyantes et nauséabondes" et sur les femmes noires décomplexées montre que le Twitto a une certaine notion de la fille "respectable" et de celle qui ne l'est pas. C'est ce qu'on appelle la politique de respectabilité. Gné? c'est quoi ça encore? Ms Dreydful l'explique très bien dans cet article. Morceau choisi:
" Il s’agit tout simplement des règles que toute personne non-blanche devrait suivre pour être considérée humaine, du point de vue blanc. Ces règles portent sur le vestimentaire, la culture, l’art, entre autres. Ces règles bien sûr ne sont pas explicites, et bien sûr sont liées dans une certaine mesure au contexte d’une région/pays.  Mais ces "règles" sont facilement intégrées par les racisé-e-s, dans le but de se tenir pour seuls responsables du racisme et des discriminations raciales qu’ils peuvent subir. Il s’agit d’un outil raciste, permettant aux communautés non-blanches de se blâmer elles-mêmes pour le racisme subi, lorsqu’elles ne se conforment pas à la normalité blanche. Bien sûr, cet outil est aussi (et même d’abord) à l’usage des blancs, afin de se dédouaner de toute responsabilité dans les problèmes de racisme puisque c’est à raison qu’ils discriminent, puisque les racisé-e-s ne sont pas capables de se comporter comme eux."

La "niafou" n'est pas respectable parce qu'elle est bruyante, nauséabonde, qu'elle porte de rajouts ou un tissage, qu'elle parle fort. "Aucun homme noir n'a envie de finir avec ses négresses bruyantes et nauséabondes..." La femme noire sera respectable parce qu'elle se comporte bien et parce qu'elle est éduquée. Les "niafous" dévalorisent l'image de la femme noire de par leur comportement dû à un manque d'éducation. Et le Twitto qui suggère ça n'est pas blanc, mais noir. Vous voyez où je veux en venir? 

Il n'y a pas que cette histoire de Respectability Politics qui me fait tiquer. Il aborde la "frustration" des femmes noires vis-à-vis de leur cheveux crépus. Hum, il doit vivre dans une grotte celui là. Pour commencer, je vous invite à lire d'abord cet article. Si vous avez la flemme, pas de souci, je vais juste vous demandez de regarder la télé, les magasines, les films, et de me dire quel type de femmes est le plus représenté. Ensuite, quel type de femme noire est le plus représenté. Ding ding ding!! Vous avez remarqué? Nickel! Sinon ne vous en faites pas je vais vous expliquez:
Avez-vous remarqué que ces femmes noires ont souvent les traits fins? les cheveux lisses? le teint clair? Bon ça c'était un peu avant, les choses commencent un peu plus à bouger. Mais l'archétype de la femme noire qu'on nous présentait c'était celle là.
Economiss l'a très bien expliqué sur Twitter il y a quelques temps:

Lire de haut en bas cette fois
Et même dans la communauté noire il y a ce genre d'hiérarchisation de la beauté en fonction de ton teint. Les femmes plus claires seraient ainsi plus belles que les femmes au teint plus foncées. Si ce n'est pas la beauté, c'est la perception qu'on a de toi qui varie en fonction de ton teint. On appelle ça le "colorisme". Et c'est pareil au niveau de la nature des cheveux. Les cheveux lisses sont mieux vu que les cheveux crépus. à votre avis, pourquoi autant de femmes veulent défriser leur cheveux?

Bref, tout ça me rappelle ce que j'avais écrit sur la chasse aux beurettes: dans ces deux cas, les beurettes dans la communauté maghrébine et les niafous dans la communauté noire ne sont pas des "vraies" ou des "bonnes" dans leur communauté ou posent problème. à cause des Respectability Politics.

Le twitto a beau dire qu'il n'a jamais vu ou entendu d'homme noir dénigrer les femmes noires, il n'empêche que c'est très courant, même beaucoup trop. à commencer par certaines personnalités américaines ==> cliquez ici!. ça vous étonne? Pas moi, parce que je vois souvent ça sur Twitter.










C'est édifiant...

Notre twitto pensait sûrement bien faire, mais il s'est trompé: c'est bien plus souvent l'homme noir que l'homme blanc qui dénigre et stigmatise la femme noire. Si les femmes noires sont autant complexées, c'est aussi à cause de la représentation qu'on nous fait de la beauté et qu'on nous matraque tout le temps...

Tout ça pour dire qu'entre le colorisme et les Respectability Politics, la femme noire n'a pas fini d'être discriminée autant dans la communauté noire que par les blancs en France par exemple. Je ne dis pas que les femmes noires sont indésirables, je parle une nouvelle fois ici d'une tendance que j'ai observé dans mon entourage et sur Internet. On a le droit d'être attiré-e par des noirs, des blancs, des asiatiques. Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas. Mais ça ne donne pas le droit de dénigrer une ethnie.

J'suis pas douée pour les conclusions, mais je dirais juste que si mon article peut aider à faire changer certaines mentalités, je serai satisfaite. Comme pour mon article sur les "beurettes", je dénonce une tendance, je dénonce ce que j'ai constaté. Ce n'est absolument pas une généralité que je fais ici.

*drop the mic*