jeudi 20 novembre 2014

[Trigger Waring: racisme] Un zoo humain en France? Oui, en 2014...

“Des femmes en cage, des hommes enchaînés. Voici quelques-uns des tableaux vivants qui seront présentés dans l’exposition Exhibit B à l’espace 104 à Paris du 7 au 14 décembre 2014. L’artiste sud-africain Brett Bailey a choisi pour thème notre passé colonial”
 Voilà, en 2014, un "artiste" cherche à reproduire les zoos humains de l'époque de la colonisation. Soi-disant pour dénoncer le racisme. Ce n'est pas mon avis, ça n'est ni l'avis de plusieurs milliers de personnes qui ont signé cette pétition:

L'exposition met en scène des Noirs enchaînés et dans différentes positions dégradantes. Une femme africaine, seins nus, en costume “tribal” est suivie par une femme noire assise, enchainée au cou...Les figurants noirs sont embauchés dans chaque ville où l'exposition est présentée, et les spectateurs payent pour visiter un à un les Noirs, qui restent silencieux et immobiles. L'exposition fait référence aux zoos humains d'avant la deuxième guerre mondiale, où des Noirs et d'autres peuples “exotiques” étaient exhibés pour le divertissement des Blancs dans une époque encore bien plus raciste que la nôtre [...] 
Le créateur de l'exposition, Brett Bailey, déclare que son intention est, en présentant des figurants noirs enchaînés ou en cage, de faire réfléchir sur le racisme et l'héritage du colonialisme. Il est déjà surprenant que dans des quartiers mixtes au Nord de Paris, on invite la population multiethnique à venir apprendre sur le racisme d'un Sud-Africain blanc. C'est d'autant plus choquant que les possibilités pour des artistes noirs de présenter leur œuvre dans des centres culturels prestigieux sont extrêmement limitées. 
L'idée qu'un zoo humain de ce type, ouvert à toute la famille (gratuit pour les moins de 15 ans !) puisse faire reculer le racisme est ridicule, et l'exposition est une insulte à ceux et celles (dont une bonne partie des habitants des quartiers où est programmée l'exposition) qui se trouvent bien obligés de comprendre le racisme parce qu'ils le subissent quotidiennement. La liberté d'expression n'est pas une justification suffisante pour que nos centres culturels soutiennent de telles horreurs.
Dénoncer le racisme de ces expositions coloniales par une reproduction de ces reproductions coloniales, c'est n'importe quoi. Et qu'on ne vienne pas me dire que puisque je n'ai pas vu l'exposition, je ne dois rien dire. Au Royaume-Uni, ils ont pu annuler cette exposition pour les mêmes raisons évoquées dans la pétition. Pourquoi ici en France on crie à la censure? Oseriez-vous cinq minutes faire de même pour dénoncer l'horreur des crimes nazis? Non.

Deux blogueuses, Mrs Roots et Po Lomami, ont chacune écrit un article dénonçant ce zoo humain et le racisme qui en découle:
#BoycottHumanZoo I: le racisme s'invite au musée 
#BoycottHumanZoo II: à la culture de notre servitude

Je vous invite à signer la pétition ici et à venir au rassemblement à Saint-Denis (93) prévu le 27 novembre ==> rassemblement du 27/11


lundi 17 novembre 2014

Une loi sur l'habillement féminin aux Comores?!!

J'en suis restée sur le cul quand j'ai vu cet article passé sur ma TL Twitter ==> La femme comorienne visée par la proposition de loi relative à l'habillement féminin

Il [le député Mahamoud Attoumane] souhaiterait réglementer la mode vestimentaire de la femme comorienne musulmane conformément aux préceptes de l'islam [...] 
Il propose qu'on oblige la femme comorienne à se couvrir tout le corps, ne laissant apparaître que le visage, les mains jusqu'aux poignets, et les pieds jusqu'aux chevilles. La proposition de loi prévoit une amende de 10.000 francs comoriens et un emprisonnement de 1 à 10 jours pour toutes celles qui enfreindraient ces obligations. [...] 
Le député explique que l'exhibition de la femme incite à la violence sexuelle. C'est notamment le cas avec des "habits serrés qui montrent la forme du corps ou des habits transparents qui laissent entrevoir ou paraître la peau"
Comment vous dire que je suis totalement contre cette loi? Déjà, contrairement à ce que ce député laisse entendre, les femmes et les jeunes filles comoriennes ne sont pas habillées de manière provocante. Dans nos vêtements traditionnels, on a le kichali (châle couvrant la tête et les épaules), le salouva (porté surtout par les femmes mariées), et le chiromani.

Salouva, avec un châle 

Salouva (avec le châle plié sur l'épaule)


Chiromani (couvre de la tête aux pieds)
Les châles, les salouvas et les chiromanis remplissent parfaitement cette obligation vestimentaire. ça fait des années qu'on porte ce vêtement, pourquoi changer ça tout d'un coup?
Je pense que les femmes comoriennes savent parfaitement comment respecter les préceptes musulmans, pas besoin de lois pour réglementer ça.

Clairement, je vois en cette loi une volonté de contrôler les femmes, comme dans toute société patriarcale. Parce que bizarrement, les hommes ne sont pas concernés par cette loi. Et pourtant, vestimentairement parlant, les hommes aussi doivent respecter un certain code dans la religion musulmane. Pourtant, pas de projet de loi pour eux...

Mais au delà de ça, c'est la justification de ce projet de loi qui m'énerve profondément:

"Le député explique que l'exhibition de la femme incite à la violence sexuelle. C'est notamment le cas avec des "habits serrés qui montrent la forme du corps ou des habits transparents qui laissent entrevoir ou paraître la peau"

Autant en tant que musulman tu peux condamner les vêtements révélateurs. Autant utiliser le slut-shaming pour justifier cette loi c'est dégueulasse. S'attaquer aux tenues vestimentaires pour endiguer les violences sexuelles, c'est dire aux femmes et aux filles victimes ou non de violences sexuelles que ce qui leur est arrivé (ou ce qui pourrait leur arriver) est uniquement de la faute aux vêtements, donc de leur faute. C'est ce qu'on appelle le slut-shaming et ça entraine le victim-blaiming (blâmer la victime). Or, nous savons tous que les viols sont commis pour une grosse majorité par des personnes de l'entourage (père, oncle, frère, professeur, employeur, voisin...) Ce qui fait que la victime devient coupable d'un crime qu'elle a subi. Alors qu'il faudrait juste que les mecs se tiennent (si vraiment un bout de peau les excite...)

Cette loi est liberticide, puisqu'elle restreint le droit des femmes à s'habiller comme elles le désirent (dans le respect des traditions et de la religion, bien entendu). Et on la justifie en se jetant dans le slut-shaming et contribue grandement à la culture du viol. Je sais parfaitement que ce sont des notions que les comoriens ne connaissent pas. Je sais aussi qu'avec les traditions bien ancrées dans leurs vies, et la religion très présente, il faudra leur en parler d'une autre manière qu'ici en France. Surtout que les gens là bas ont l'air assez imperméables au féminisme (il n'y a qu'à voir la réaction de mon oncle ==> être une fille aux Comores...). Pourtant, il n'y a pas mal de choses à faire là bas.

En tout cas, j'espère que cette loi ne passera pas...

Pour aller plus loin:
Vous reprendrez bien un peu de slut-shaming?
Qu'est ce que la culture du viol?

samedi 15 novembre 2014

Qui je suis?

Qu'on se le dise, je suis française. je suis comorienne. Je suis franco-comorienne.

Mes parents sont nés aux Comores. Ils y ont vécu. Ils ont du sang comorien qui coule dans leurs veines. Je suis également comorienne, par le sang. Une grosse partie de ma famille vit là bas. J'y retourne quasiment tous les deux ans, c'est une partie de mon histoire. C'est là d'où je viens.

Mais je suis née en France, il y a 24 ans. Je suis une citoyenne française à part entière. J'sus attachée à ce pays, malgré les crasses que les français ont pu faire auparavant (esclavage, colonisation, racisme institutionnalisé). Je vis en France depuis toujours, même si je ne l'ai pas choisi directement, ça fat parti de moi.

jeudi 16 octobre 2014

Féministe et musulmane, deal with it bro!!!

"We teach girls to shrink themselves, to make themselves smaller. We say to girls, 'You can have ambition, but not too much. You should aim to be successful, but not too successful. Otherwise you will threaten the man.' Because I am female, I am expected to aspire to marriage. I am expected to make my life choices always keeping in mind that marriage is the most important. Now marriage can be a source of joy and love and mutual support. But why do we teach girls to aspire to marriage and we don’t teach boys the same? We raise girls to see each other as competitors – not for jobs or for accomplishments, which I think can be a good thing, but for the attention of men. We teach girls that they cannot be sexual beings in the way that boys are. Feminist: the person who believes in the social, political and economic equality of the sexes."
"Nous apprenons aux filles à se rabaisser, à se faire plus petites. Nous disons aux jeunes filles : 'Vous pouvez avoir de l'ambition , mais pas trop . Vous devriez avoir du succès, mais pas trop de succès. Sinon, vous menacerez l'homme.' Parce que je suis une femme , on attend de moi que j'aspire au mariage. On attend de moi que je fasse mes choix de vie en gardant toujours à l'esprit que le mariage est le plus important. Le mariage peut être une source de joie et d'amour et de soutien mutuel . Mais pourquoi apprenons-nous aux filles à aspirer au mariage et ne faisons pas de même avec les garçons? Nous élevons les filles pour qu'elles se considérent comme des concurrentes - pas pour les emplois ou pour un but dans la vie, ce qui, je pense, peut être une bonne chose, mais pour l'attention des hommes. Nous enseignons aux filles qu'elles ne peuvent pas être des êtres sexuels comme sont les garçons. Féministe : la personne qui croit en l'égalité sociale, politique et économique entre les sexes"
Ce passage est tiré d'une conférence TED donnée par l'écrivaine nigériane Chimamanda N'Gozi Adichie et repris dans la chanson Flawless de Beyoncé. Je vous mets le lien de cette conférence et je vous laisse regarder (pour les non anglophones, il y a des sous-titres)
==> https://www.youtube.com/watch?v=hg3umXU_qWc

Comme Chimamanda, je suis féministe. Je suis féministe parce que l'égalité hommes-femmes n'est pas totale. Je suis féministe parce qu'en 2014 les femmes sont moins payées que les hommes à compétences et diplômes égaux. Je suis féministe parce qu'il y a encore trop de violences faites aux femmes. En fait, la situation des femmes est le pourquoi du féminisme. ça c'est la base. et voilà pourquoi je suis féministe et non égalitariste.

vendredi 10 octobre 2014

[Trigger Warning: misogynie x racisme] La bonne femme noire?

Mise à jour du 01 novembre 2014:
Le hashtag "TwinsParty est en TT depuis hier soir apparemment. Voici ce qu'on peut y trouver entre autres...

La prochaine personne à me dire que les hommes noirs ne dénigrent pas la femme noire, je m'énerve...

Mise à jour du 22 octobre 2014:
Aujourd'hui est sorti le film Bande de Filles de Céline Sciamma. Particularité de ce film? Les actrices principales du film sont de jeunes filles noires de banlieue. Enième film cliché sur la banlieue? Je peux comprendre les réticences des Noirs à aller voir ce film. Mais de là à fustiger les actrices en disant qu'elles s'expriment mal et qu'elles font donc honte à la communauté noire... La politique de respectabilité, toujours dans l'ombre...

Article initialement le 10 octobre 2014:
Je me lève le matin, et premier réflexe, je vais sur Twitter. Oui je vais sur Twitter comme d'autres vont sur Facebook ou d'autres sur leur boite mail. Et quelle n'a pas été ma surprise quand je suis tombe sur ça! et par respect pour ce gentil monsieur qui nous explique pourquoi la vie, je vais masquer son identité (pas envie que ça parte en shitstorm)

Faut lire de bas en haut pour les tweets