mardi 24 mars 2015

Même s'ils refusent de le voir

Il y a un an, j'ai écrit un article sur la chasse aux "beurettes à khel". pour parler du racisme et des politiques de respectabilité dans la communauté maghrébine et dans la communauté arabe. Réflexion qu'on peut étendre à la communauté noire avec les "niafous" qui leur font honte (lire La bonne femme noire? à propos du mysoginoir).

Un an plus tard, cet article a été lu 6431 fois à l'heure où j'écris cet article. C'est énorme, et c'est également l'article le plus lu de mon blog.
Et quand on pense record de lecture, on pense également aux commentaires publiés. Et la vérité, c'est que je ne m'attendais pas à recevoir des commentaires... aussi particuliers.

Je me sens comme Kanye West là...


lundi 23 mars 2015

La bonne femme noire (épisode capillaire)

Bon rebelote pour un article sur la bonne femme noire (le premier est ici). Sauf que cette fois je vais me concentrer sur ces hommes noirs qui veulent absolument contrôler l'apparence de leurs "soeurs" noires (comme qu'ils disent)

Quand on y réfléchit, les femmes en général subissent des injonctions à la beauté qui sont parfois contradictoires. L'exemple le plus flagrant que j'ai relevé, c'est celle du genre "Sois belle mais n'utilise pas d'artifices": on attend d'une femme qu'elle soit belle mais dès qu'elle utilise des artifices pour ce faire (maquillage, parfum, vêtements), on la catalogue comme "pas naturelle". Sympa non?

Et bien les femmes noires n'y échappent pas non plus. Certaines fois on entend que la femme noire doit être fière de sa peau, doit avoir des cheveux naturels crépus ou être une Nappy. Et d'autres fois, la femme noire doit correspondre aux canons de la beauté occidentale: peau claire, cheveux lisses...
Vois-tu venir la contradiction?